Après un premier documentaire sur des convoyeurs de voitures ralliant Bordeaux à Nouakchott, Christophe Leroy et Adrien Camus créent en 2005, avec Romain Boutin, «La Troisième Porte à Gauche». Ils veulent à la fois se former au métier de documentariste et se donner ensemble les moyens de produire un cinéma documentaire indépendant. Entre 2007 et 2012, Christophe Leroy et Adrien Camus vivent au Sénégal la majeure partie de leur temps et tournent différents courts et longs métrages : «Basse-cour. Si l’on te donne, il faut prendre», «Lui m’appelle Kéba», «JIKOO. La chose espérée», «Big Man» et la «Dernière Demeure». Dans ces films s’affirme une identité, celle de tournages en longue immersion, et d’une narration toute en suggestion où se dessine pourtant un regard acéré sur notre époque.